Une ville méconnue à découvrir

Turin est régulièrement perçue comme une ville sans intérêt touristique particulier, mais sa vieille ville, ses monuments et ses cafés historiques vous feront passer un agréable séjour.

Pin It

    Turin Turin est la capitale de la région du Piémont, dans le nord-ouest de l’Italie. L’agglomération compte 1 700 000 habitants, ce qui en fait la 4e plus grande ville du pays. Le fleuve Pô traverse la ville du nord au sud. Le climat est marqué par d’importants écarts de température entre l'hiver et l'été, et par une pluviométrie abondante au printemps.

 

     La ville est associée à 3 grands symboles : les usines FIAT, le club de football de la Juventus et le célèbre Saint-Suaire. Elle regorge aussi de lieux à ne pas manquer comme la place Vittorio Veneto, la plus grande d’Europe, qui se trouve en face de l’église Gran Madre di Dio. Il y a également différents Palais, issus de l’architecture baroque, qui méritent une visite : le Palais Royal, le Castello del Valentino, le Palais Madame, la Palais Carignan... Turin est également reputé pour ses cafés historiques dans la vieille ville et son avenue Corso Francia, paradis du shopping.

 

    Andrea Pirlo (Juventus Turin) L’équipe de foot de la Juventus Turin fait partie du paysage de la ville, surnommée la "vieille dame", c’est le club le plus titré d’Italie, avec 27 Scudetti, 9 Coupes d’Italie, 4 Supercoupes d’Italie, 2 Coupes Intercontinentale, 2 Ligues des Champions, 3 Coupes de l’UEFA et une Coupe des Coupes. Qui dit juve dit aussi footballeurs d’exception, le club comptabilise 9 ballons d’or (récompense attribuée au meilleur joueur de football de l’année) : Omar Sivori (1961), Paolo Rossi (1982), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Roberto Baggio (1993),  Zinedine Zidane (1998), Pavel Nedved (2003) et Fabio Cannavaro (2006).

 

     Les bianconeri, du nom des couleurs blanche et noire de leur maillot, entretiennent une forte rivalité avec une aute équipe turinoise, le Torino FC. Les deux équipes se rencontrent lors d'un derby appelé le Derby della Mole (en référence à la Mole Antonelliana, un monument en maçonnerie de 167,5 m symbolisant la ville de Turin). En plus d’un siècle et 225 matchs disputés entre les deux clubs, la Juventus a remporté 91 matchs contre 72 pour le Torino et 62 matchs nuls. Toutefois, la ville est d’avantage acquise à la cause du Torino, considéré comme plus populaire et prolétaire que la Juventus perçue comme plus bougeoise en raison de son appartenance à la famille d'industriels des Agnelli depuis les années 1920.

 

     La Juventus s’est installée au Juventus Stadium en 2011, alors que le Stadio Olimpico accueille le Torino depuis 1958.

Booking.com

Informations supplémentaires