Chicago Bulls

Pin It

Date de fondation de la franchise : 1966
Couleur : rouge, noir et blanc
Stade : United Center
Palmarès : Champion NBA : 6 titres (1991, 1992, 1993, 1996, 1997, 1998)
Entraîneur : Fred Hoiberg
Site officiel : Chicago Bulls

Pourquoi le nom de "Bulls" ("taureaux" en anglais) ?

     En plus d’évoquer la force et la puissance, le nom renvoie à la longue tradition de conditionnement de la viande de la ville. "Nous sommes la capitale mondiale de la viande" déclarait Dick Klein, un des fondateurs des Chicago Bulls en 1966. Le nom est court avec une seule syllabe comme les autres franchises de Chicago : Bears, (White) Sox, Cubs et (Black) Hawks.

 

Comment faire pour voir un match des Chicago Bulls ?

     Les Chicago Bulls jouent leurs matchs à domicile au United Center, salle omnisports d'une capacité de 21 000 places en configuration basket. Réservez ci-dessous, vos tickets pour voir un match des Bulls de Chicago :

Buy Chicago Bulls Tickets

 

Le règne sans partage des bulls dans les années 90

     Dans les années 1990, les Bulls emmenés par Michael Jordan et Scottie Pippen remportent 6 titres de champion NBA. C'est la troisième franchise la plus titrée de la ligue derrière les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles. Retour sur les 6 titres de champion NBA de la franchise.

 

NBA Finals 1991 : Chicago Bulls - Los Angeles Lakers : 4-1

     En 1991, la philosophie de jeu, basée sur l’attaque en triangle, prônée par le coach Phil Jackson, commence à produire ses effets, les Bulls terminent la saison régulière avec un bilan de 61 vistoires et 21 défaites. En playoffs, l’équipe parvient enfin à éliminer les Detroit Pistons qui les avaient si souvent battus les saisons précédentes. Les finales NBA opposent les Bulls de Michael Jordan aux Lakers de Los Angeles de Magic Johnson. C’est la passation de pouvoir entre Magic qui dispute sa dernière finale et MJ et les bulls qui accèdent pour la première fois aux finales. Après avoir perdu le premier match, les Bulls réagissent en remportant les quatre matchs suivants.

Michael Jordan au sommet de son art !

 

NBA Finals 1992 : Chicago Bulls - Portland TrailBlazers : 4-2

      Chicago remporte 67 matchs lors de la saison régulière (15 défaites), un record pour la franchise de l’Illinois. Michael Jordan est désigné pour la seconde année consécutive MVP (Most Valuable Player = Meilleur joueur de la ligue de basketball NBA). En finale, les bulls affrontent les trailblazers de Portland emmenés par la star Clyde Drexler surnommé the Glide ("le planeur") en raison de son style de jeu aérien et spectaculaire. Les Bulls gagne un second titre de champion en s’imposant 4 victoires à 2.

Les Bulls dominent les Trailblazers

 

NBA Finals 1993 : Chicago Bulls - Phoenix Suns : 4-2

     Après les Lakers de Magic Johnson et les Trailblazers de Clyde Drexler, les Bulls rencontrent pour leurs troisièmes finales NBA consécutives les Suns de Charles Barkley. Après deux premiers succès à Phoenix, la franchise est bien partie pour remporter facilement un troisième titre consécutif. Mais les Suns gagnent deux matchs sur trois au Chicago Stadium, et ne sont plus menés que 3-2 en revenant à Phoenix. Le match 6 va définitivement sceller le sort des Suns qui vont s'incliner d’un petit point sur un tir à trois points de John Paxson.


Le tir à 3 points décisif de John Paxson

 

NBA Finals 1996 : Chicago Bulls - Seattle Supersonics : 4-2

     Auteur d'une saison régulière d'exception (72 victoires-10 défaites), les Bulls, avec un effectif remanié par rapport aux précédentes finales (départs de Bill Cartwright, John Paxson, Horace Grant, BJ Amstrong arrivées de Dennis Rodman, Toni Kukoc, Steve Kerr, Ron Harper) sont les grands favoris des finales de 1996. Et cela se confirme sur le parquet ! Chicago mène 3-0 dans la série. Seattle remporte  alors deux matchs consécutifs à domicile mais tombe à nouveau au United Center. Les Bulls s'imposent 4-2 et Chicago remporte un quatrième titre.


Les plus belles actions des finales NBA 1996

 

NBA Finals 1997 : Chicago Bulls - Utah Jazz : 4-2

     Une cinquième finale pour Jordan et Chicago, face à un nouvel adversaire, le Jazz d'Utah qui s'appuie sur le mythique duo John Stockton - Karl Malone. Mais Chicago prendra encore le dessus, grâce notamment à un Jordan au sommet de son art. Pourtant, Utah aurait pu prendre le dessus dans le match 5, à 2-2 dans la série, lorsqu'il joue à domicile, face à un Jordan grippé. Mais rien y fait, Jordan se surpasse, les Bulls l'emportent et finissent la série chez eux, grâce à un shoot de Steve Kerr en toute fin de match qui donne un avantage décisif aux Bulls.

Finales NBA 1997

 

NBA Finales 1998 : Chicago Bulls - Utah Jazz : 4-2

     L'année suivante, rebelote ! Les Bulls retrouve le Jazz et une nouvelle fois, les Bulls l'emportent 4-2, en réalisant ainsi leur second three-peat (trois titres d'affilée). Ce titre marque la fin de la belle époque des Bulls. Jordan se retire avec un sixième titre de MVP des Finales, et une dernière sortie exceptionnelle avec 45 points et un shoot d'anthologie dans le money time !

Le tir de la victoire de Michael Jordan

 

Informations supplémentaires